16 septembre 2006

La salle d’audience du sujet névrosé

Où il se met lui-même en accusation Cet été, j’ai lu un livre que j’ai beaucoup aimé qui s’appelle « le criminel et ses juges ».  Ce livre écrit par des psychanalystes de la génération de Freud aborde la question du crime et de sa punition par la justice dans une approche analytique tout à fait neuve, en fonction des désirs de meurtre inconscients de tout un chacun, y compris bien sûr des juges. Lacan a pris appui sur cet ouvrage, entre autres, pour écrire et déployer surtout son argumentation dans son texte... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 septembre 2006

Les motivations inconscientes du criminel, du délinquant… et de ses juges

Parmi le bouquet des trois textes que Lacan a consacré à la question de l’agressivité en psychanalyse et son extension dans le champ social, textes qui datent des années 1948, l’un d’eux a pour titre « fonction de la psychanalyse en criminologie ». Dans ce texte, il fait référence à des ouvrages écrits par des analystes contemporains de Freud. Il cite en effet Auguste Aichhorn, qui s’est occupé des questions de la délinquance des jeunes, avec une approche analytique, Kate Friedlander qui a étudié ce qu’elle appelle les «... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 12:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2006

Superstitions

La structure d’une névrose obsessionnelle est approchée par Freud avec l’aide de termes qui riment entre eux, obsession, compulsion, superstition. Echappe à cette série, le doute. La superstition est définie comme une « croyance irrationnelle à l'influence, au pouvoir de certaines choses, de certains faits, à la valeur heureuse ou funeste de certains signes ». (Furetière) A propos de superstition, en Corse, c’était la coutume, enfin du temps de ma jeunesse, de mettre au cou des bébés un brin de corail qui... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 16:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]