18 octobre 2009

Croire aux ondines

  Dans le séminaire de RSI du 21 janvier 1975 Lacan oppose deux formes langagières, celles du « Y croire » et de « La croire ». Pour exemple de cet « y croire », il évoque le symptôme en tant que « quelque chose qui se bécote avec l’inconscient ». On y croit au symptôme en tant qu’il peut dire quelque chose, qu’il peut être déchiffré. Mais c’est là qu’il évoque aussi, à propos de cet « y croire », le roman d’Ondine de Jean Giraudoux : « Ondine manifeste ce dont il s'agit : une femme dans la vie de l'homme, c'est quelque chose... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 octobre 2009

Deux actes hautement symboliques effectués par Freud

L’apport d’une assiette de hareng et le fait qu’il lui donne à lire « La joie de vivre » de Zola, une autre nourriture Les notes du samedi 28 décembre du « Journal d’une analyse », celle de l’Homme aux rats,  commencent  par une phrase à consonance biblique, comme le remarque le traducteur, « il a faim et on le nourrit ». C’est le sujet  de la seconde phrase qui fait énigme qui est cet «On » qui nourrit ? Comme si entre Freud et son analysant soudain était apparu un tiers, une... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]