21 février 2007

Lettres à un jeune poète sur la mise au monde d’une œuvre

En quelques lettres échangées avec celui qu’il appelle un jeune poète, Rainer Maria Rilke effectue avec beaucoup de générosité un travail de transmission sur ce qu’il a appris de son art avec l’aide d’autres poètes qui l’ont précédés, de tous ceux qu’il a admiré, qui ont donc été pour lui ses modèles. Dans l’une de ses lettres datée du 5 avril 1903, il lui écrit  « De tous mes livres, quelques uns seulement me sont indispensables ; il y en a deux qui se trouvent toujours parmi les choses que j’ai avec moi, où que... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 15:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2007

"Ma force s'enracine dans ma relation à ma mère"

L'oeuvre littéraire dans la vie de Goethe et l"oeuvre analytique dans la vie de Freud A propos du souvenir d'enfance de Goethe si amusant, celui où il raconte comment il avait envoyé par la fenêtre toute une série d'ustensiles de cuisine, d'assiettes et de pots, souvenir d'enfance qu'il raconte dans son ouvrage "Un souvenir d'enfance de poèsie et vérité", je me reposais la question des liens ambigus qu'entretient la psychanalyse avec la littérature. Freud prend tout d'abord ce récit de Goethe... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 18:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2007

Le goût de la madeleine

      Le goût de la madeleine     Freud définit la sublimation comme l’un des destins de la pulsion qui, bien que  détournée de ses buts sexuels, arrive quand même à être satisfaite.     Un des exemples de ce détournement du but nous est donnée par le souvenir d’enfance racontée par le grand Léonard de Vinci. Il démontre le déplacement d’une satisfaction de la pulsion orale bien loin de ses origines puisqu’elle  trouve une issue inattendue, celle du grand intérêt que Léonard... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 17:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 janvier 2007

Lettres à Nathanaël

Le dernier livre que j’ai écrit et que je veux vous présenter aujourd’hui est une invitation à la psychanalyse. J’aime bien ce mot d’invitation car il évoque tout de suite un accueil chaleureux dans un lieu que l’hôte souhaite vous rendre agréable. Je vous convie donc  à une sorte de  festin, mais un festin qui ne serait  composé que de mots. Le lieu du festin est celui de la psychanalyse, un lieu où chacun devrait pouvoir se sentir comme chez soi, car nous sommes tous- sans exception - soumis aux... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 15:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 décembre 2006

Sous l'emprise de la haine

Après 1920 avec son au-delà du principe du plaisir, Freud effectue un nouveau déchiffrage de la structure d'une névrose obsessionnelle avec ce qu'il appelle "la désintrication des pulsions de vie et de mort". L'élaboration la plus tardive de Freud concernant cette névrose se trouve donc dans "Le moi et le ça", plus précisément dans deux petits chapitres ayant pour titre "les deux espèces de pulsion", puis " Etats de dépendance du moi", états de dépendance que l'on retrouve dans... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2006

Avec l’Homme aux rats

C’est en 1907 que Freud fit ses premières armes dans cette guerre sans merci que se livre l’obsessionnel. Avec l’Homme aux rats, il avait  réussi à pénétrer au cœur des combats de cette névrose. Tandis que la bataille faisait rage, faisant alliance avec son patient, prenant sa défense, il l’a aidé à lutter contre son grand délire obsessionnel, sa grande obsession des rats. Je ne fais que l’évoquer ici : le double point de départ de cette obsession avait été d'une part, le récit fait par un « capitaine cruel» d’un vieux... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 décembre 2006

Le rêve des scarabés de mai

Le rêve d'une des analysantes de Freud, rêve dit des hannetons, nous livre d'emblée, la dimension des amours difficiles de l'obsessionnel. Freud le raconte dans l'Interprétation des rêves pour démontrer l'un des mécanismes de formation du rêve, celui de la condensation, mais c'est aussi le rêve d'une femme névrosée obsessionnelle et il nous révèle d'emblée beaucoup des composantes essentielles de la structure complexe de cette névrose. Il nous présente en peu de mots la rêveuse : « une dame déjà âgée soumise au traitement... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2006

Freud et la jeune fille homosexuelle

En 1920 Freud écrit "Sur la Psychogénèse d'un cas d'homosexualité féminine". Il part de cette remarque que l'homosexualité féminine moins tapageuse que l'homosexualité masculine a non seulement échappé aux sanctions pénales mais aussi à l'attention des psychanalystes. En étudiant ce texte nous nous apercevrons que, tout comme cet autre texte de Freud, "Dostoïevski et le parricide", qui a révolutionné l'approche médicale et psychiatrique de la question de l'épilepsie, celui-ci a eu une portée décisive... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 16:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 décembre 2006

Ces "sauvageons"

Les questions de la délinquance des jeunes prennent de nos jours beaucoup d'acuité. Nos hommes politiques commencent à prendre la mesure des problèmes qui se posent. Le viol de cette petite fille de treize ans par des adolescents qui sont à peine plus âgés qu'elle, viol qui de plus a été filmé, nous a émus et nous incite à essayer de savoir quelles en sont les causes et comment surtout on pourrait y remédier. En y pensant, j'ai trouvé, au hasard de mes lectures un passage des Essais de Montaigne, qui évoque fortement ce... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 15:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 décembre 2006

Retour au pays de sa naissance

Je voudrais porter à l'attention de tous ceux qui  sont intéressés à la question de l'adoption ce documentaire extraordinaire de Sophie Bredier et Myriam Aziza que j’ai eu l’occasion de  voir sur Arte,  dans « la vie en face ». Ce film s'appelle "Nos traces silencieuses". Sophie Bredier est une jeune femme d'origine coréenne qui a été adoptée tardivement à l'âge de quatre ans. Elle retourne dans son pays d'origine pour tenter de retrouver sa famille. Tous les documents de son adoption ayant été... [Lire la suite]
Posté par Fainsilber à 19:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]